hivernage piscine : étapes essentielles pour une piscine protégée

hivernage piscine : étapes essentielles pour une piscine protégée

Hivernage piscine : étapes essentielles pour une piscine protégée

Pourquoi l’hivernage est crucial pour votre piscine

Beaucoup de propriétaires de piscines pensent à tort qu’il suffit de couvrir la piscine pour qu’elle traverse l’hiver sans problème. Cependant, l’**hivernage est une étape essentielle** pour garantir la longévité de votre équipement et la qualité de l’eau. En France, l’hivernage d’une piscine est même régi par des normes spécifiques pour assurer la sécurité et la préservation des installations.

Quand commencer l’hivernage de votre piscine

Le meilleur moment pour commencer l’hivernage de votre piscine est lorsque la **température de l’eau descend en dessous de 15°C**. À cette température, les algues et bactéries cessent de se développer, ce qui facilite la préparation de la piscine pour la saison froide. Pour les piscines situées dans des régions au climat plus doux, il est crucial de vérifier régulièrement la température de l’eau pour déterminer le moment idéal.

Étape 1 : la préparation initiale

Avant d’entamer le processus d’hivernage, il est important de **nettoyer minutieusement votre piscine**. Retirez les feuilles, les débris et les autres impuretés avec une épuisette. Nettoyez les parois et le fond de la piscine avec un robot ou une brosse adaptée. Cela permettra d’éviter que des saletés ne se déposent et n’endommagent votre revêtement pendant la période hivernale.

Étape 2 : équilibrer l’eau

Une fois la piscine propre, il est essentiel d’**équilibrer l’eau**. Testez le pH, l’alcalinité et la dureté de l’eau et ajustez les niveaux si nécessaire. Le pH doit être compris entre 7,2 et 7,6 et l’alcalinité entre 80 et 120 ppm. Une eau bien équilibrée prévient la formation d’algues et d’entartrage pendant l’hiver.

Étape 3 : un traitement choc

Procédez ensuite à un traitement choc pour éliminer les résidus de bactéries et autres micro-organismes. Utilisez un produit chloré ou spécialisé pour ce type de traitement. **Laisser fonctionner la filtration pendant 24 à 48 heures** après le traitement assurera une diffusion homogène du produit dans toute la piscine.

Étape 4 : la baisse du niveau d’eau

Réduisez ensuite le niveau de l’eau pour éviter que les skimmers et buses de refoulement ne gèlent et ne soient endommagés. **Baissez l’eau en dessous du niveau des buses de refoulement et des skimmers**. Par ailleurs, veillez à bien purger les tuyaux et équipements pour éviter tout dégât lié au gel.

Étape 5 : installer les accessoires et protections

Une fois le niveau de l’eau ajusté, il est temps d’**installer les bouchons d’hivernage** sur les skimmers, buses de refoulement, et autres équipements pour éviter l’infiltration d’eau. Placez des flotteurs dans le bassin pour absorber la pression de la glace sur les parois de la piscine. Vous pouvez aussi utiliser un coussin d’hivernage pour les piscines hors-sol.

Étape 6 : protéger le système de filtration

Le système de filtration est particulièrement vulnérable au gel. **Démontez la pompe, le filtre et les tuyaux** si possible. Sinon, vidangez-les complètement et utilisez un souffleur pour éliminer toute trace d’eau. Rangez ces équipements dans un endroit sec et à l’abri du gel.

Étape 7 : couvrir la piscine

Terminez l’hivernage en installant une couverture d’hivernage robuste et adaptée. Cette couverture maintiendra votre piscine à l’abri des feuilles, débris et autres impuretés pendant l’hiver. **Choisissez une couverture solide et bien tendue** pour éviter tout affaissement qui pourrait entraîner l’accumulation d’eau de pluie ou de neige.

Produits recommandés pour l’hivernage

Pour garantir un hivernage efficace, voici quelques produits recommandés :

  • Produits de traitement choc : Utilisez des produits spécifiques comme le chlore choc ou l’oxygène actif.
  • Bouchons d’hivernage : Des bouchons antigel pour skimmers et buses de refoulement.
  • Flotteurs d’hivernage : Ils permettent d’absorber la pression de la glace.
  • Coussin d’hivernage : Pour les piscines hors-sol afin de protéger la structure.
  • Couverture d’hivernage : Une couverture solide et adaptée à votre type de piscine.

Lois et normes à respecter

En France, l’hivernage et l’entretien des piscines privées sont encadrés par certaines règles. Selon l’article L. 1331-1 du Code de la santé publique, il est impératif de gérer les eaux de baignade de manière à **prévenir les risques sanitaires**. En outre, l’article R. 1332-1 du même code stipule que les propriétaires doivent s’assurer que l’eau ne constitue pas un risque pour la santé.

Il est également important de se conformer au cadre de l’**arrêté du 31 décembre 2003**, qui fixe les caractéristiques et traitements des eaux de piscines. Cet arrêté précise les exigences relatives aux produits de traitement et à la qualité de l’eau. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un professionnel pour vous assurer que vous respectez toutes les normes en vigueur.

Conseils supplémentaires

Pensez à vérifier régulièrement la couverture pendant l’hiver pour éviter l’accumulation de neige ou d’eau de pluie. **Ces accumulations peuvent endommager les couvertures** et causer des infiltrations. Enfin, n’oubliez pas de suivre les recommandations des fabricants des équipements et produits utilisés pour l’hivernage de votre piscine.

En suivant ces étapes et en respectant les normes en vigueur, vous assurez la pérennité de votre piscine et un démarrage serein de la saison estivale. Prenez soin de votre piscine aujourd’hui pour profiter pleinement de vos baignades demain!